Renaud de Hurlevent

C’est toi qui dessines

4.7
(3)

C’est toi qui décides
Où poser tes pas
Il n’y a qu’un guide
jusqu’à ton trépas

C’est toi qui dessines
A coups de fusains
Dans l’hémoglobine
Du temps assassin

C’est toi qui décides
La croûte ou la mie
Le doux et l’acide
Ne sont pas ennemis

C’est toi qui décores
Les rues de ta vie
Toi qui fais l’aurore
Au bout de ta nuit

C’est toi qui souris
Et c’est toi qui pleures
Si tu joues les gris
Tu nourris tes peurs

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 4.7 / 5. Votes : 3

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest