Renaud de Hurlevent

Mauvais sang

4
(3)

Pourquoi joues-tu avec mes nerfs
Le violon grinçant du silence
Après que les cris de ta guerre
Aient déchiré mon innocence

Pourquoi dis-tu je vais mourir
D’un adieu entre deux sanglots
Dans un téléphone noir délire
Qui résonne d’un sombre grelot

Pourquoi mets-tu mes yeux en feu
Avec ton carburant d’angoisse
En me laissant seule au milieu
De ton infernale paroisse

Pourquoi déchires-tu mes tripes
Avec les griffes de la peur
Te nourris-tu des mauvais trips
Que tu distilles dans mon bonheur

Pourquoi détruis-tu l’affection
Qui me restait encore pour toi
Avec les larmes de ton poison
Maître-chanteur de mes émois

Devrai-je payer pendant mille ans
Le seul crime de t’avoir quitté
Au tribunal du mauvais sang
Où tes jurés m’ont condamnée.

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 4 / 5. Votes : 3

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest