Renaud de Hurlevent

Aux fées

Aux fées qui rient avec les yeux, aiment avec leur langue et froncent du nez quand elles lapent une épice ébouriffante au parfum chardon bleu. Aux curieuses insatiables , aux avides d’essences, croqueuses de pommes empoisonnées et qui sont même pas mortes.

Au fées qui caracolent sur des licornes dans les nuits boréales, qui trouvent des trèfles à quatre feuilles sous les arcs-en-ciel à huit couleurs, aux éternelles rêveuses, promeneuses de mondes inaccessibles.

Aux fées Carabosse, qui boitent d’une aile mais que les bosses n’ont pas pliées, les impatientes du prochain envol.

Aux fées inaliénables, insoumises, pour qui la liberté n’est jamais optionnelle, tête de ciel.

Aux fieffées fées mutines et insolentes, aux mutantes félines…

Sans vous la vie serait méfait.

Renaud de Hurlevent.

Renaud de Hurlevent

Pin It on Pinterest