Renaud de Hurlevent

Gavons-nous des amours

0
(0)

Viens t’asseoir près de moi
Sur notre banc de brume
Sous nos pieds voir les toits
Et les quais qui s’allument

Viens broder notre bulle
De points de suspension
Acrobates noctambules
Rêveurs de propension

Écoutons nos silences
Nous raconter comment
Se taire est une errance
Comme les boniments

Magie ou parenthèse
On fait les poches du temps
Les jetons les prothèses
Nous les intermittents

D’une absence de mots
Fusionnons un instant
Nos rames, nos rameaux
Laissons-les dans l’étang

Après c’est l’autre jour
Ou pas mais peu importe
Gavons-nous des amours
Demain elles seront mortes

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest