Renaud de Hurlevent

Je te quitte

4.2
(5)

Moi j’aime tes fibres
l’essentiel de toi
ton âme qui vibre
ton corps en émoi

J’aime tes mensonges
tellement inutiles
les plaies dans tes songes
qui te font futile

J’aime tes retards
tes détours de temps
tes jeux des hasards
et tes boniments

Sauf que ce n’est pas vrai
Ma date de péremption
lutte contre mon gré
et va avoir raison

le rythme de l’horloge
est juste inexorable
j’étouffe un rire de gorge
et je ravale ma rage

Mon amour s’est tari
mais nos vies continuent
Il n’y a aucun pari
mais simplement les mues

Je te souhaite un joli chemin
dans le paysage de ta vie
les clefs sont dans tes mains
quand tu auras envie

De vivre sans la peur
d’un demain qui t’est laid
tu le nommes fossoyeur
et puis tu le rends vrai

Renaud de Hurlevent

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 4.2 / 5. Votes : 5

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

2 reflexions sur “Je te quitte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest