Renaud de Hurlevent

C’est grotesque

0
(0)

On dit que la langue française est belle et riche, c’est sans doute vrai, bien que je la trouve élitiste mais c’est une autre histoire. En revanche, elle possède quelques expressions qui m’interpellent.

Tomber enceinte, par exemple. Perso je pense que la dame aurait pu tomber plus mal. Pire encore, elle aurait pu choir pleine, la catastrophe. Ou alors c’est un oxymore et je l’ignorais. Peut-être, après tout. Tomber c’est négatif, enceinte c’est le contraire. On aurait pu dire, je ne sais pas moi, « s’élever enceinte » ?

Tomber amoureux c’est pareil. Pourtant, ramasser une pelle et rouler une pelle ce n’est pas la même chose, même si ça râpe un peu. Maman, je suis tombée !

Tu es blessée ? Amoureuse. Ouf !

Alors oui…j’en vois qui vont me dire que les histoires d’amour finissent mal, en général. Je sais, ça a déjà été dit. Et donc ? On anticipe, on regarde une étoile naissante avec le regard de celui qui endure les blessures post-mortem ? Et les lumières dans les yeux, il faut les éteindre à quelle heure ?

Avec ma copine, on est tombés amoureux, et après, quelle chance, on est tombés enceinte. Entre temps, on est tombés sur l’appartement de nos rêves ! Ca fait pas un peu Charybde en Cylia ?

Remarque, dans « tombé », il y a « tombe »…

et d’ailleurs, tant que j’y pense :Tuer le temps. Alors celle la…soit elle est prétentieuse, soit elle est aveugle. Une vraie expression d’autruche. Ou alors elle dépeint la détresse humaine en trois mots ? J’hésite. – Tu as fait quoi, hier ? – J’ai tué le temps. – Non ??? Comment ? – Avec ma détente, couché en chien de fusil

C’est grotesque.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest