Renaud de Hurlevent

Liens de sang

0
(0)

Mon papa cette bitte
Amarrée sur un porc
Aux envies trop subites
De se gaver de corps

Il a séduit la gamine
Il avait pognon sur rue
Un sourire en glycérine
Avec des crocs tout velus

Il avait une famille
Une réputation, tout ça
On va pas faire de bisbilles
Il s’est offert un extra

Elle en tomba amoureuse
Il en a fait tout un jeu
Elle a été malheureuse
Je n’en fais pas tout un je

Elle n’était qu’une maîtresse
Il n’était pas écolier
Il n’a eu que la faiblesse
De promettre et d’oublier

Papa ce n’est pas ta fête
Rendors-toi tout va bien
Un petit cri de poète
Encré sur papier venin

Demain pose des fleurs
Sur la tombe de maman
C’est le jour du Saigneur
Rompons les liens de sang.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest