Renaud de Hurlevent

A l’orée de ma peau

0
(0)

A l’orée de ma peau
les grains de ma tendresse
dessous mes oripeaux
réclament tes caresses

A l’orée de ma vue
Bien au delà des cils
ton regard entendu
de panthère indocile

A l’orée de mes sens
les bruits sentent joli
sauf quand ton absence
enflamme ma folie

A l’orée du tableau
où tu viens de plonger
comme dans le hublot
d’un bateau émergé

A l’orée de ton Être
Il y a ta liberté
le monde est aux fenêtres
ouvertes sur l’été

Renaud de Hurlevent

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest