Renaud de Hurlevent

Catapulte à connards

0
(0)

J’ai acheté une catapulte
Et comme un gamin j’exulte
En orbite tous les connards
je l’ai volée à Audiard

Dans les airs les prétentieux
Et tous les tristes pompeux
Vous allez enfin voler
Vous en avez tant rêvé

Stratosphère pour les rapaces
Les charognards dans l’espace
Vous pourrez d’un seul clin d’œil
Embrasser tous vos orgueils

Les véreux vide sidéral
Envoyés sur l’île spatiale
Qu’ils ont achetée en douce
En cas de big one maousse

Les corrompus aux confins
Dans une galaxie sans fin
Où ils pourront sans prétexte
Retourner toutes leurs vestes

Les profiteurs de misères
Dans le trou noir de l’enfer
Une ballade pour les cafards
Dans le plus profond quasar

Sauf que quand j’y réfléchis
On vivra toujours de nuit 
Tous les connards en orbite
Comme un mur de bakélite

Tout d’un coup j’ai une idée
Un truc un peu débridé
Aller sur un site de culte
Revendre ma catapulte

Je la mettrai aux enchères
Dans le grand nid de vipères
Ma catapulte à connards
Que j’ai volée à Audiard

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest