Renaud de Hurlevent

Chanson pour le petit gars

0
(0)

On ira sur la grève pour voir les goélands
Qui se moquent de nous et dansent sur le vent
On verra l’horizon dans leurs yeux si mouvants
Où le ciel et la mer se fondent en bleu et blanc

On ira dans le sable après que la marée
Se sera retirée dans sa robe d’écume
Les bateaux qui se couchent, les rochers acérés
Petit peuple tout nu a perdu son costume

On rira des embruns que la proue de l’esquif
Fait s’envoler sur nous en une pluie salée
On perdra la boussole on suivra notre pif
Je verrai mille routes dans tes yeux étoilés

Plus tard dans la soirée je ferai la galette
Du blé noir, du jambon et beaucoup de fromage
Et le cidre breton qui nous monte à la tête
Ouvrira nos neurones pour graver des images

Maman prendra ta main et par la baie vitrée
Vous saluerez la nuit qui pose son manteau
Sur un monde lunaire aux côtes déchirées
Et le phare impassible qui se tourne sur l’eau

On ira s’embusquer aux lucarnes du toit
Il se peut que dehors la tempête sévisse
Mais on se blottira dans le nid tous les trois
Pour écouter la pluie et le vent qui mugissent…

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest