Renaud de Hurlevent

Gueule de moi

4
(2)

Le Stetson sur la tête
C’est mon cuir chevelu
Qui abrite une planète
Où je suis né tout nu

Les rides sur le front
Je les appelle rigoles
La sueur et les cons
Dans la même farandole

Mon regard de méchant
Ne reflète pas mon âme
Seulement mon penchant
Pour éviter les drames

Les poches sous le regard
Les réservoirs à larmes
Les cuites dans les gares
Quand je rendais les armes

Mon nez tordu cassé
Coup de boule mal placé
Dans la cour de l’école
Au cours de rock’n’roll

La bouche qui sourit pas
Ce n’est qu’une photo
Une moue dans le combat
Le temps d’un à bientôt

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 4 / 5. Votes : 2

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest