Renaud de Hurlevent

Mal aux couilles

4
(1)

Mon cousin Gontran
Avec sa bagnole
Je fais plus semblant
De le trouver drôle

Quand il fait ses mots
Comme on fait caca
Le prince des blaireaux
Le roi des Yaka

Mon copain poivrot
Noyé dans l’amer
Qui ressasse les rots
De ses vieilles colères

Toutes ses histoires
Quand il était fort
Ses grandes victoires
Ses plaies et ses morts

Mon amie Sabine
Avec ses leçons
Et ses magazines
Pleins de pains au son

Toute sa vie saine
De femme cocue
Entre sa verveine
Et l’absence de cul

Je vous dis salut
Termine ma bafouille
Je suis vermoulu
Et j’ai mal aux couilles.

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 4 / 5. Votes : 1

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest