Renaud de Hurlevent

la spirale des loups

0
(0)

Il est là dans le parc
Le futur roi des cons
Il bande déjà son arc
Au bord du rubicond

Il dirige la maison
De ses doigts potelés
Sa mère au diapason
En serviteur zélé

Il est dans le salon
Au petit déjeuner
Il a pris du galon
On lui sert le dîner

Une baffe à sa sœur
Qui l’avait méritée
Elle lui avait fait peur
Alors il l’a matée

Maman qui le protège
Maman qui le fabrique
Le futur fin stratège
Pervers et narcissique

Maman qui plie le dos
Sous le joug de son loup
Les crocs dans le fardeau
Et glou et glou et glou

Le voici dominant
Petit mâle programmé
Une femme des enfants
Un pouvoir de damné

Puis les mots sont atones
L’atavisme se lève
C’est la testostérone
Qui a tiré la fève.

Renaud de Hurlevent,

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest