Renaud de Hurlevent

Le dernier vol de Jonathan

0
(0)

Ce matin Jonathan est mort
Il s’est envolé dans la mer
Dernière étreinte avec l’aurore
Ultime survol de son aber

Dans une gerbe de lumière
Banni du clan pour l’ignorance
Qu’on ne peut tutoyer le ciel
Et avoir cru par innocence

Qu’on peut voler chez les goéls
C’était un vol inaugural
Pour son espèce de malhabile
Au firmament du sidéral
Bien au-delà des imbéciles..

Ces oiseaux ne sont pas plus sages
Que les bipèdes bipolaires 
Et tous les fabricants de cages
Qui enferment leurs visionnaires

Ce matin Jonathan est mort
Dans un dernier cri solitaire
Mais personne dans aucun port
N’en a eu vent c’est un mystère…

Renaud de Hurlevent

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest