Renaud de Hurlevent

L’heure de l’éclipse

0
(0)

La terre était clepsydre
Un sablier de gouttes
Sous les griffes de l’hydre
Qui y planta ses routes

La terre était collines
Où nichaient des vallées
Lits de rivières félines
Sous les cieux étoilés

Mais le système solaire
A mal à une planète
Une grosse molaire
Les voisines s’inquiètent

Il est l’heure de l’éclipse
Les astres sont alignés
Revers d’apocalypse
Puis ils vont la soigner

Dans le mot équilibre
Dans le mot funambule
La racine c’est libre
La racine c’est bulle.

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *