Renaud de Hurlevent

Plurien

5
(1)

Viens donc à Plurien
Pour quelques jours
Une vie si t’es bien
Et si c’est trop court

Viens donc à Plurien
Caché en Bretagne
Un petit patelin
Sans mat de cocagne

Tu prendras le train
Au quai 9 trois-quart
Le billet est joint
Non, c’est pas Poudlard

C’est le terminus
Et même si tu dors
Je sonne l’angélus
Dans le corridor

Tu viendras sans rien
Qui ne serait toi
Tu viens à Plurien
T’as besoin de quoi ?

J’attends à la gare
Il pleut c’est normal
C’est un peu blafard
Plurien c’est que dalle

Juste toi et moi
Parce que ça le fait
Sans langue de bois
Dans la cheminée

Tu verras que le rien
Est plus riche que le tout
Beaucoup plus aérien
Et le reste on s’en fout

Renaud de Hurlevent.
Photo : ma p’tite sœur.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 5 / 5. Votes : 1

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest