Renaud de Hurlevent

Testament

0
(0)

Mon bel amour d’enfant
C’est l’heure de mon éclipse
Voici mon testament
En forme d’apocalypse

Je te lègue ma planète
Ses mers d’hydrocarbures
Ses forêts et ses bêtes
Qui manquent de futur

Mon septième continent
Mes montagnes d’ordures
Mes colosses de ciment
Et nos littératures

Mes guerres illégitimes
Mes génocides sanglants
Les tribunes et les mimes
Pour les troupeaux bêlants

Je te lègue l’injustice
Celle qui s’est infiltrée
Par tous les interstices
De nos vies délabrées

Je te lègue les hommes
Nos milliards de frangins
Des animaux en somme
Au bord de l’inhumain.

Mais je te donne aussi
Est-ce une bonne chose
Toutes mes acrobaties
Et quelques bonne causes

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest