Renaud de Hurlevent

Toi la belle âme, mon amie

0
(0)

Toi la belle âme mon amie
Tu devais avoir mieux à faire
T’avais semé tous tes semis
On t’attendait dans l ‘univers

Le grand manitou des étoiles
T’envoie sur une autre planète
Besoin de toi et de ta moelle
Pour éclairer des marionnettes

Papa fait face à ton absence
Avec les forces que tu savais
Toi qui fis germer sa semence
Qui l’a blottie, qui l’a couvée

Sois très tranquille, mon amie
Le Petit est en de belles mains
De jolies sœurs et une mamie
Et toi qui veilles dans le lointain

Toi la belle âme mon amie
Ton séjour ici bas fut court
Un ouragan, un tsunami
De grands soleils d’amour

Ton sourire lumineux limpide
Quand tu chevauchais la lumière
Galopant sur la voie rapide
Moi je t’ai vue et j’en suis fier

Le temps pourra laver nos âmes
De nos regrets trop inutiles
Il n’éteindra jamais la flamme
Du feu de toi indélébile

Je te souhaite bon voyage
Vers d’autres galaxies
J’ai fait tous mes bagages
Pour le prochain taxi.

Renaud de Hurlevnt
A Elodie, Mich et Django

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest