Renaud de Hurlevent

Dénué

0
(0)

Je t’aime tout dénué de toute explication
Je t’aime sur des chemins qu’ignore ma raison
Dans un irrationnel et improbable bond
Une transe inconnue au bout de mes frissons

Je t’aime dans le silence d’une nuit sans phare
Même à notre mariage je serai en retard
Ne publie pas les bans ne verse pas les arrhes
Je t’attends pour t’aimer à la prochaine gare

Tu viens déboussoler mon sens du verbe aimer
Mon corps se tend vers Toi, il bande tout entier
Tous les ports de ta peau je voudrais accoster
Mais comment le pourrais-je en bateau de papier ?

Je t’aime sur des routes où mon chemin n’est pas
Je reviendrai sans doute, tu ne seras pas là
Mais j’emporte avec moi les étranges dégâts
Que tu fis en passant avec pertes et fracas

Il est des fulgurances qu’on ne peut oublier
Ils donnent à la mémoire un air de sablier
Le temps peut bien passer il n’est que mon allié
Car pour te retrouver moi je vais le plier…

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest