Renaud de Hurlevent

Douceurs carnivores

5
(2)

J’ai une envie féroce
De douceurs infinies
Et griffer ton écorce
Tendresse sans merci

Je sens la faim brutale
De mordre dans ton corps
Avec mes crocs pétales
De rose carnivore

Je voudrais t’assaillir
Assiéger ton château
Une délicieuse ire
Une flèche de peau

Je voudrais dévaster
Mes papilles olfactives
Doucement te humer
Les sens à la dérive

Je voudrais allumer
Un cruel incendie
Par un tendre baiser
Aux lobes de ta folie

Pour ensuite l’éteindre
De ma lance acérée
Qui ne fera que peindre
Mon amour de t’aimer…

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 5 / 5. Votes : 2

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest