Renaud de Hurlevent

Papier tue-mouches

0
(0)

A tous les cochons ambidextres
Je veux dédier ce petit texte
Les rats de l’ombre des égouts
Tous les habitants du dégoût

Aux lourdingues dégueulasses
La bite sur des échasses
Ces quelques mots vulgaires
Non, j’ai pas dit vulvaire

Aux Dom Juan fastoches
De proies dans les galoches
Aux épaules numériques
Et la souris qui trique

Aux malins prédateurs
Psychologues amateurs
Qui le doigt dans la faille
S’emparent des entrailles

A l’armée des tocards
Anonymes cafards
Les Zorro du placard
Les insultes aux renards

Aux Brad Pitt du clavier
Et les Christian Clavier
Rigolos pas farouches
Et le papier tue-mouches

Renaud de Hurlevent.

Aimez-vous ce poème ?

Cliquez sur les étoiles pour noter ce poème

Moyenne des votes 0 / 5. Votes : 0

Ce poème n'a pas encore été noté. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest